Dans le cadre du forum que j’anime, et dans l’optique d’apprendre aux membres à composer un design de personnage, j’ai lancé un challenge sur le thème d’ l’homme-animal. L’objectif final est de créer une créature mi homme  mi animal originale avec des mœurs et une histoire. C’est un « challenge » dans le sens où c’est un exercice sur le long terme, qui demande patience et recherches. C’est à la fois un exercice de design, de recherches, de croquis : plusieurs objectifs en un seul! Voici un extrait de ce que j’ai produit pour le moment dans le cadre de cet exercice.

Tout d’abord, il fallait faire des planches d’inspirations, en croquant et commentant des références culturelles qui nous plaisaient. En gros, on devait rechercher des solutions de mix entre l’homme et l’animal, avec leur histoire. J’ai choisi de vous montrer celle du film La Mouche de 1986, où un scientifique mêle accidentellement son ADN à celui d’un mouche et entame une lente et perturbante transformation en une autre créature. J’ai trouvé la solution très intéressante, dans le sens où l’homme reste conscient et commence à emprunter non seulement l’apparence mais aussi le comportement de la bestiole à laquelle son ADN est mixé.

J’ai aussi choisi de vous montrer le Comte Dracula, tiré du film éponyme. C’est un homme immortel qui se transforme en chauve-souri. Cette transformation met en avant les qualités monstrueuses du personnage, et rappelle sa condition de monstre, sa condition de vampire. Sous sa tenue de gentilhomme, quelques éléments évoquent l’animal qu’il peut incarner : les mains, la cape, les dents, la peau pâle qui évoque une créature nocturne…

Ensuite, c’est le moment marrant de l’exercice. Chercher des photos d’animaux et d’êtres humains et les mixer ensemble. Comment faire? Il faut trouver des solutions pour que le rappel soit instantané et l’ambiguïté entre les deux natures soit évidente. Et bah ce n’est pas simple!

– L’espèce de tête plantée sur un corps de gazelle par exemple, il est creepy comme l’enfer, il me fait peur.
– Le grand portrait c’est un homme lion, je suis assez contente du rendu, mais je ne pense pas le garder parce que la solution est assez « classique », dans le sens où je n’ai pas assez poussé le mix entre les deux. J’aurai pu lui faire des moustaches, des oreilles plus félines, ou autre. Bon tant pis. Le rendu indépendamment est chouette, mais c’est pas le plus pertinent avec l’exercice.
– Les deux poissons sont fendards, j’en suis très contente. Ils ne sont pas « esthétiques » mais ils ont de bonnes tête, je les trouve marrants! On est pas très très loin de la caricature en fait.

Publicités